video-marketing

D’ici 2020, la vidéo représentera 75% de la consommation d’internet. A l’ère où les contenus se picore comme des snacks, l’internaute aime avant tout l’audiovisuel. En moyenne, les Britanniques passent 5h11mn par semaine à regarder des vidéos en ligne. Les Français y consacrent un temps similaire, avec une moyenne de 5h04 par semaine. Enfin l’Allemagne enregistre le temps de visionnage en ligne le plus court avec 4h14*. Le nombre de vidéos explose sur toutes les plateformes sociales et en conséquence, l’exigence de qualité grandit et la guerre à la visibilité s’installe. Alors, comment bien orienter sa stratégie de production et de diffusion vidéo ?

 

Règle n°1 : Varier les typologies de vidéos pour répondre à différents objectifs

Cherchez-vous à sensibiliser les internautes à la marque, à accroître l’engagement des consommateurs, à promouvoir la façon dont on peut se servir de vos produits ? Sûrement tout ça à la fois ? Une bonne stratégie de vidéo marketing doit en effet combiner différentes typologies de vidéos :

  • Des campagnes de publicités créatives
  • Une bibliothèque de brand content pour enrichir l’expérience client, développer les usages, sa connaissance du produit, ou tout simplement le divertir
  • Des contenus crées et diffusés via des partenaires influenceurs,
  • Du live-stream

 

Règle n°2 : Go Social live !

Avec la “Social Live Vidéo”, vous pouvez maintenant diffuser de la vidéo en direct et participative depuis les géants Facebook, Instagram, You tube et Periscope (Twitter).

video-marketing-v2

C’est donc désormais en temps réel qu’il est possible d’adresser à une communauté de personnes, et de voir qui vient interagir durant la diffusion.

Selon une étude récente de Livestream, 80% des spectateurs préféreraient regarder des vidéos en direct d’une marque plutôt que de lire son blog, tandis que 82% préfèrent la vidéo en direct d’une marque à ses publications sociales. C’est une véritable révolution conversationnelle !

Pourquoi ça marche ? Parce que la Social Live Vidéo brise la distance de la diffusion audiovisuelle classique et qu’elle prend la suite naturelle des blogs et publications classiques sur les réseaux sociaux. C’est le rapport d’instantanéité et de proximité qui séduit le consommateur, libre d’interagir en direct.

En somme, la vidéo live rend votre marque plus vivante et plus engageante !

Pour quels types de prise de parole : lancement de produit, expérience de marque innovante, opération évènementielle, session de questions réponses, coulisses de campagne, tchat d’experts, interviews d’ambassadeurs….

 

Règle n°3 : Penser mobile

Il faut savoir que la taille de l’écran compte de moins en moins quand il s’agit de regarder des vidéos. D’ailleurs chez les moins de 25 ans le smartphone est le grand favori pour consommer de la vidéo, loin devant la tablette.

L’usage du smartphone devant la télé vous offre aujourd’hui de nouveaux champs d’exploration et liée à la synchronisation en temps réel, qui vous permet de créer des ponts entre la publicité et le prolongement de l’expérience sur mobile. Par exemple, pourquoi ne pas diffuser sur mobile une vidéo de recette alors qu’on vient de voir votre produit à la télé ?

La vidéo sur mobile bénéficie aussi d’options de géo-localisation vous permettant une nouvelle efficacité marketing : adapter précisément les messages selon les endroits et selon les moments !

Enfin, n’oublions pas : les formats adaptés au petit écran doivent être originaux et engageants dès les premières secondes (1,7 seconde pour Facebook sur mobile) et le sous-titrage est indispensable, une majorité de vidéos étant vues sans le son et donc « lues ».

 

La règle du 40/60

Dommage, la vidéo qui fait le buzz par magie, cela relève plus du rêve que de la réalité. Les média sociaux sont devenus de tels carrefours d’audience que votre visibilité se monétise. Gardez-vous donc de dépenser l’ensemble de votre budget en production, car rien n’est plus dommage qu’une bonne vidéo sans spectateurs pour la visionner…

La règle qui se doit d’être respectée dans votre stratégie de vidéo marketing est à minima la suivante : 40% d’investissement en production, 60% de budget pour la médiatisation.

You tube reste aujourd’hui le géant incontournable de la vidéo, malgré la montée en puissance des réseaux sociaux. Sachez qu’en combinant plusieurs leviers de diffusion, votre couverture d’une même cible sera élargie, touchant ainsi les internautes selon les habitudes de consommation vidéo propres à chacun.

Et maintenant… Action !

video-marketing-v3

*Etude « State of online vidéo » de Limelight