frigo-solidaire

Ils avaient déjà fleuri dans plusieurs villes d’Europe et de France et ils viennent juste de débarquer à Paris. Les premiers frigos solidaires de la capitale sont un bel emblème des initiatives citoyennes contre le gaspillage alimentaire, et d’une nouvelle économie du partage.

Nous avions déjà évoqué comment la Food Tech, avec des applications comme Optimiam ou Too Good to go, pouvait permettre à chacun de limiter le gaspillage alimentaire avec un système gagnant-gagnant pour les utilisateurs. Voici aujourd’hui une autre initiative urbaine qui ne requiert ni les compétences d’un développeur, ni l’utilisation d’un smartphone. Elle repose sur une idée toute simple : mettre un frigo en libre service dans la rue.  Dans le 18ème arrondissement de Paris, l’association Le Carillon et le restaurant la Cantine du 18ème viennent de lancer le pari du frigo solidaire.

Cette incitation au libre partage peut s’avérer utile, sachant qu’un Français gaspille en moyenne 137 kg d’aliments par an. Ou qu’un anglais jette l’équivalent de 9 pounds de nourriture chaque semaine.

frigo-solidaire-2

Pour la petite histoire, la capitale française avait du retard à rattraper puisque ces garde-mangers communautaires existent en Allemagne depuis les années 2012. Le Royaume Uni, la Belgique et l’Espagne ont eux aussi lancé des frigos solidaires depuis 2014, en utilisant notamment les plateformes de crowdfounding pour financer la logistique.

Qu’ils s’appellent les Lebensmitterlretter en allemagne, les community fridges à Londres ou las neveras solidarias à Galdakao, leur fonctionnement est le même : tout le monde peut déposer, tout le monde peut prendre.

Depuis leur naissance à Berlin, ils comptent aussi plus de 10 000 bénévoles à l’échelle du pays, chargés de faire la tournée de plus d’un millier de supermarchés partenaires ou des commerçants et restaurants. Au Royaume Uni, le chef Jamie Oliver, connu pour ses engagements en faveur d’une révolution alimentaire, n’hésite pas à aller inaugurer les frigos solidaires.

frigo-solidaire-3

Les frigos solidaires constituent aussi une nouvelle sorte de mobilier urbain qui créer du lien social entre différentes tranches de la population. Tout en permettant aux citoyens, aux acteurs publics et aux acteurs privés de garder à l’esprit les défis à relever face au gaspillage alimentaire.