1_960x440

Alors que le Sirah vient à peine de s’achever, nous avons fait le point sur les innovations et grandes tendances food qui pourraient marquer l’année. Miam !

 

1 – La PRINT FOOD

Non, il ne s’agit pas des petites pâtes en lettres d’alphabet que nous mangions enfants, mais bel et bien d’imprimer les aliments !

L’été dernier, le quartier branché de Shoreditch à Londres a accueilli le 1er restaurant à impression 3D. Pour 385€ les curieux dégustaient un menu de 9 plats réalisés par un bras robotique dont la précision surpasse celle de toute main humaine.

Citations gourmandes sur des tagliatelles ou poésie sur des sachets d’infusion, la tendance 2017 sera de mettre des mots et des motifs sur les mets, mais aussi d’expérimenter toutes les possibilités offertes pas l’impression 3D.

1

En Italie, l’entreprise Barilla a également mis au point sa première imprimante pour réaliser en 3D des pâtes fraîches à la demande et répondre à la volonté de personnalisation des consommateurs.

2

 

2 – Le FOOD TOUR

La nouvelle génération d’européens étant tout aussi foodies que communautaire, le tourisme culinaire va continuer d’emprunter la voie de l’économie de partage.

Tandis que le géant Air Bnb vient de lancer son offre d’expériences, il voit ses nombreux adeptes se transformer en apprentis cuisiniers ou organiser des ‘food tour’ dans les meilleurs endroits de la ville.

Une offre qui concurrence la plateforme française VizEat, le site de « social dining » spécialisé dans les repas chez l’habitant.

3

4

 

3 – Le CONTROLE

La nutrition se digitalise et les applications pour garder le contrôle sur son alimentation pourraient bien prendre possession de nos smartphones. Diet Sensor, Kwalito ou FoodVisor permettent déjà d’enregistrer nos repas en un clic ou une photo et pilotent nos apports quotidiens.

D’autres applications veillent à décrypter précisément le contenu d’une assiette, comme le capteur NIMA qui détecte la présence d’allergènes.

5

Et comme bien manger, c’est aussi prendre le temps de manger, la fourchette slow control permet de ralentir le rythme des repas.

6

 

4 – LE REPAS CONNECTÉ

Le dernier frigo intelligent InstaView de LG a été dévoilé ce mois-ci au dernier CES. Sa caméra intelligente permettra entre autres de gérer les stocks et de vous alerter sur les produits bientôt périmés.

Facile à caser dans les petits espaces, Hello Egg sera quant à lui l’assistant vocal idéal pour suggérer des menus, les adapter à tous les régimes alimentaires et accompagner la réalisation des recettes.

7

Les ustensiles de cuisine plus traditionnels ne sont pas en reste, puisque Tefal annonce pour cette année la sortie d’une poêle intelligente, ‘Assisteo’ qui sera équipée d’une sonde à chaleur et d’un biper qui alertera  l’utilisateur quand la température aura dépassé le mode de cuisson présélectionné. Un must-have pour parents débordés !

shutterstock_436733212

 

5 – LA PROTÉINE VÉGÉTALE

Si les algues ne connaissent pas encore l’essor qu’on leur prédisait dans les rayons, d’’autres alternatives végétales à la viande vont continuer de se multiplier cette années. Avec l’essor du ‘veg’ (végétarisme ou végatalisme), mais aussi plus largement du flexitarisme, les légumineuses garderont le vent en poupe. Quinoa, lentilles, pois chiche transformeront les recettes traditionnelles. A l’instar de la marque Modern Table, qui propose déjà toute une gamme de pâtes réalisées uniquement à partir de légumineuses.

9

 

6 – LE SANS GASPILLAGE

On sait déjà que le phénomène des produits ‘sans’ va continuer de s’emparer des linéaires : sans conservateurs, sans gluten, sans lactose… Mais voici aujourd’hui de nouveaux produits qui se passent de quelque chose : de gaspillage. Pourquoi le processus industriel ne nous permettrait-il pas de recycler des denrées quand celles-ci sont tout à fait propres à la consommation ? Par exemple, les confitures de la marque « re-belle » sauvent les fruits qui ne correspondent pas aux standard du marché. Et l’entreprise White Moustache propose des boissons probiotiques réalisées à partir du petit lait restant dans la production de yaourts. Rien ne se perd !

10

 

7 – LE RESTAURANT VIRTUEL

En 2016, Uber Eats, Deliveroo et Foodora ont bien entériné le boom de la livraison des repas à domicile. En 2017, les levées de fond récentes de plateformes comme Frichti ou Food Chéri poussent plus loin le phénomène de virtualisation : la salle de restaurant disparaît et les chefs œuvrent dans l’anonymat  de laboratoires pour livrer en 40min une cuisine fait maison.

12

Quant aux livreurs eux-mêmes, ils pourraient bien être amenés à disparaître puisque l’enseigne Domino’s Pizza poursuit son projet de livraison par drones,  qu’elle souhaite expérimenter en France, en Belgique, aux Pays Bas et en Allemagne. Mais peut-être pas dès 2017 ?

13